Histoires de parfums …

Le parfum c’est une signature olfactive qui change au gré des saisons, de nos humeurs et de nos envies. Dès l’Antiquité, on utilise cet artifice, il est alors censé apporter la protection des dieux. Désormais, le parfum relève presque de l’intime, comme la marque que l’on veut laisser de notre passage, une trace invisible. Cependant, les parfums que l’on porte ne viennent pas de n’importe où. Ils sont chargés d’histoire et, certains d’entre eux, sont devenus des mythes de la parfumerie. Je vous invite à découvrir leur récit.

Angel de Mugler

Angel - Parfum
Photo

Ce parfum a une résonnance particulière pour moi, c’est le seul que je peux associer à ma maman. Depuis petite, je me suis toujours dit que, quand je me sentirai assez femme, je le porterai … Du haut de mes 22 ans, cela ne m’est pas encore arrivé, bientôt, peut être … Pour l’histoire, au-delà de ces arômes incroyablement sucrés, Angel est devenue iconique surtout pour le design de son flacon : une étoile tombée des cieux.

Shalimar de Guerlain

Shalimar - Parfum
Photo

Créé en 1925, Shalimar de Guerlain est, aujourd’hui encore, le parfum de la sensualité. La légende veut qu’il soit inspiré d’une histoire d’amour mais, ce qui ressort avant tout, c’est son côté charnel, puisé dans l’inspiration orientale. Comme une ode à la féminité, il mélange savamment un bouquet fleuri avec des arômes de vanille, de bergamote et de citron. Shalimar marque les esprits car, à cette époque, sa composition est une révolution.

N°5 de Chanel

N5 - Chanel
Photo

N°5 comme le numéro de l’échantillon choisi par Gabrielle Chanel pour interpréter son style. Un flacon d’une extrême simplicité qui abrite un mélange de plus de 80 essences, il change les codes comme Mademoiselle l’a toujours fait. Maryline Monroe déclarera qu’elle ne porte rien d’autre que quelques gouttes de N°5 pour dormir. A ce moment précis, le parfum deviendra le fantasme des hommes et l’envie des femmes.

CK One de Calvin Klein

CK-one-parfum
Photo

CK One c’est une senteur unique, aussi bien féminine que masculine. Un pari audacieux, symbole de modernité, que la maison Calvin Klein relève avec brio. Plus qu’une odeur, il est l’affirmation d’une vraie philosophie. Derrière CK One se cache l’idée qu’appartenir à un groupe, c’est aussi être unique. Le parfum est universel mais, selon la peau qu’il habille, il possède son propre caractère.

J’adore de Dior

j_adore_dior_parfum
Photo

Je vous emmène chez moi, enfin presque, sur le bord de la plage de Granville, dans la roseraie de Monsieur Dior. J’adore est un hommage au style de Christian Dior et à son amour des fleurs. Parfum de l’année 1999, il va à contre sens du courant de l’époque, en pariant sur la féminité de ses effluves, et sur le luxe de son flacon doré. Comme en 1947, avec le style New Look, la maison Dior ne suit plus la tendance mais la créée.

Opium d’Yves Saint-Laurent

opium-parfum
Photo

Opium est le parfum à l’odeur de scandale, de par son nom, mais c’est surtout un parfum aux notes résolument épicées. Il vous invite à un doux voyage au cœur de l’Orient et de la féminité grâce à des saveurs enivrantes. Depuis 1977, l’addiction à Opium ne cesse de se renouveler sous différentes fragrances, comme pour réveiller le désir d’exotisme qui sommeille en chacun de nous.

L’Air du temps de Nina Ricci

air-du-temps-nina-ricci-Parfum
Photo

Ce parfum est né après la seconde guerre mondiale et c’est, avant tout, un hommage à la liberté, avec pour symbole fort la colombe. Côté senteur, on retrouve des notes de tête de bergamote. Elles sont suivies par un incroyable bouquet fleuri composé d’œillet, de bois de rose, de jasmin et de violette. En un mot, un parfum irrésistiblement classique et qui passe les années comme une valeur intemporelle.

Le Classique et le Male de Jean Paul Gaultier

classique-mâle-parfum
Photo

Ce n’est pas d’un parfum dont je vous parle mais bien d’un duo. Après des années à défendre son univers décalé dans la couture, Jean Paul Gaultier a choisi de lui donner une odeur. En 1993, il rend hommage aux femmes en leur proposant un parfum doux et d’une incroyable force, preuve que la féminité peut être une arme. Deux ans plus tard, c’est au tour des hommes, le couturier ira piocher son inspiration dans les odeurs de son enfance, une Madeleine de Proust rassurante.

Mane.

Commentaires récents

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.