Histoire de la Haute Couture


Culture mode / dimanche, janvier 21st, 2018

Lundi c’est la Fashion Week Haute Couture. Cela ne vous parle peut-être pas mais la Haute Couture c’est le cœur battant de la mode. J’avais envie, dans ce nouvel article, de vous en expliquer un peu plus sur ce monde si particulier. Un monde à mille lieux du prêt à porter, mais qui retient toute ma fascination.

Les origines

La Haute Couture trouve son origine avec Charles Frederick Worth, il crée la mode telle qu’on la connait maintenant, avec des collections et des défilés. Dans l’univers de la couture parisienne, c’est une révolution. A la fin des années 1860, Worth se penche particulièrement sur la propriété intellectuelle liée à la mode en bâtissant la chambre syndicale de la couture parisienne. Voilà comment Paris est devenu le berceau de la Haute Couture

Exposition « Christian Dior Couturier du rêve »

L’âge d’or

Dans les années 1960 c’est l’âge d’or de la Haute Couture avec la multiplication des maisons (Dior, Saint Laurent, Courrèges …). Le paysage de la mode qui était jusqu’à présent très féminin avec des couturières telles que Gabrielle Chanel ou Jeanne Lanvin, se masculinise.

La Haute Couture aujourd’hui

Aujourd’hui l’appellation Haute Couture est protégée et elle requiert de remplir de nombreux critères. L’ensemble des pièces sont réalisées à la main et sur-mesure, en exemplaires très limités. Les pièces naissent dans les ateliers de tailleurs, où les couturières travaillent sur des patrons, ou dans les ateliers de flou, où les pièces se construisent directement sur les mannequins.

Exposition « Christian Dior Couturier du rêve »

La Haute Couture ne défile qu’à Paris et elle se compose de 3 différents types de maisons.
Les membres permanents : des maisons françaises qui défilent deux fois par an
Les membres correspondant : des maisons étrangères qui sont invitées à Paris pour défiler mais qui ne possèdent pas l’appellation Haute Couture
Les invités : de jeunes maisons qui défilent pour créer leur réputation.

Economiquement, la Haute Couture est peu intéressante, cependant elle permet la conservation de savoirs-faire très spécifiques et ainsi, contribue au patrimoine de la mode et des métiers d’art. En un mot la Haute Couture est à la mode ce que l’artisanat est à l’industrie.

Exposition « Christian Dior Couturier du rêve »

Outre son rôle dans le patrimoine, c’est aussi la direction des tendances à venir. Certains traits des défilés Haute Couture deviennent de vraies inspirations pour le prêt à porter. Voilà pourquoi je prête toujours une attention particulière à la Fashion Week Haute Couture. Et puis aussi un peu pour le rêve, il faut l’avouer !

J’ai hate de voir ce que nous réserve la semaine à venir, je vous en parle dans les prochains articles.

Je vous embrasse.

Mane

3 réponses à « Histoire de la Haute Couture »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.