Billet d’humeur : Éternité


Billets d'humeur / mercredi, février 8th, 2017

Hier, j’ai regardé un film.

Information assez peu intéressante me direz-vous, alors je recommence.

Hier j’ai regardé un film qui m’a donné envie d’écrire … Ces quelques mots ne devaient pas sortir de mon ordinateur, et puis je me suis rappelée que j’écrivais un blog sur la mode et que la mode c’est la culture de l’élégance, la passion de l’ésthétisme et la philosophie de la beauté, j’ai donc décidé de partager avec vous cette pensée nocturne.

Loin de moi la prétention d’être critique cinématographique, j’aurais d’ailleurs été assez mauvaise je pense, mais cela faisait longtemps que je n’avais pas autant vibré pour un film. Le nom du coupable : Eternité

Petit joyau sorti il y a peu de temps, dont on n’a pas spécialement parlé, ou en mal … Et pourtant ! Le pitch : on suit l’histoire d’une famille au travers des générations qui la composent. Ne vous attendez pas à une intrigue de folie, ce film c’est avant tout une ode à la vie.

Dans ce poème onirique, on nous rappelle que la vie est rien sans amour. Peu importe la forme et la couleur de celui-ci, l’important c’est qu’il nous fait partager et transmettre. Ce film, je l’ai trouvé d’une justesse incroyable lorsqu’il évoque le fait que, seul, on ne vit pas mais l’on survit, comme le spectateur de sa propre histoire.

Extrait du film Eternité

Evidemment au travers de ce tableau inter-générationnel, on parle aussi de la petitesse de l’homme dans l’infinité du temps destructeur. On s’attache peu aux personnages car ils ne font que passer. Ainsi, Tran Anh Hung, le réalisateur, nous évoque la vie qui subsiste au travers de l’héritage que l’on laisse à ceux qui restent. C’est une pensée positive lorsqu’on a peur de vieillir …

Extrait du film Eternité

Et puis mon côté esthète a été séduit par la beauté des images qui érigent l’élégance en art de vivre. Une poésie visuelle, renforcée par une douce mélodie, jouée au piano, et une voix off envoutante. Un monde plein de pureté qui se confronte au côté cruel du destin ce qui rend le film d’une incroyable beauté.

Alors oui c’est triste, et oui il y a beaucoup de morts, mais on en retient une moralité : peu importe les épreuves que la vie nous inflige, tant que l’on ressent quelque chose c’est qu’on est vivant ! Moralité incroyablement optimiste quand on me connait, mais j’aime cette idée. Vraiment.

Extrait du film Eternité

Dans un élan romantico romantique, à moins d’une semaine de la Saint Valentin, à défaut d’un chéri et loin de mes proches, j’avais envie de partager avec vous cette déclaration d’amour à la vie qui m’a ému, touché et fait (un peu) grandir.

Mane

8 réponses à « Billet d’humeur : Éternité »

  1. Je ne connais pas ce film, mais tu m’as donné envie de le voir. L’image a l’air d’être très belle, effectivement. Je suis sensible à l’esthétique et aux belles histoires. Les sagas familiales sont toujours très touchantes. Bel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.